Trois jours après la fermeture du consulat chinois à Houston, la Chine ferme ce vendredi 24 juillet le consulat américain à Chengdu.

C’est “une réponse légitime et nécessaire aux mesures déraisonnables des Etats-Unis”, a déclaré dans un communiqué le ministère chinois des Affaires étrangères. Dans un discours prononcé jeudi 23 juillet, le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, avait dit que le consulat de Chine à Houston était une plaque tournante de “l’espionnage chinois” et du “vol de la propriété intellectuelle américaine.”

Les Etats-Unis ont décidé de fermer le consulat chinois de Houston quelques heures après avoir inculpé deux ressortissants chinois. Le consulat chinois n’avait que 72 heures pour déménager. Ils sont accusés d’espionnage informatique concernant des recherches sur un vaccin développé par les Américains sur la Covid 19. De plus, les Etats-Unis accusent la Chine de ne pas respecter les droits humains en raison de la situation de l’ethnie musulmane ouïgoure dans la province chinoise du Xinjiang.

Mike Pompeo a dans son discours a demandé au “monde libre” de “triompher” de la “nouvelle tyrannie” incarnée selon lui par la Chine communiste. Pékin a répondu que la situation entre les deux pays s’est dégradée en raison du comportement des Etats-Unis et que la Chine souhaite un retour à la normale appelant Washington à “créer les conditions nécessaires pour que les relations bilatérales retournent à la normale“.

HaitiAujourdhui.com