src="https://cdn.ampproject.org/v0/amp-auto-ads-0.1.js">
Accueil Plus G9 et alliés ont secoué Port-au-Prince, les autorités impuissantes

G9 et alliés ont secoué Port-au-Prince, les autorités impuissantes

0

Si hier, les manifestants pacifiques n’ont pas pu organiser un sit-in contre l’insécurité, aujourd’hui les gangs armés ont marché sur Port-au-Prince, les armes retentissants en toute quiétude. Il n’y avait aucun policier pour arrêter les gangsters, encore moins de gaz lacrymogène pour disperser les gangs alliés. Les hommes armés ont terrorisé les populations de Martissant, Cité Soleil, Frontamara, Bicentenaire, Grand’Ravine et de Delmas 2. Les paisibles gens de ces zones dites de non-droit n’ont pas pu compter sur l’assistance du gouvernement qui a le devoir de sécuriser leurs vies.

Le G9 est une fédération de gangs armés ayant pour leader, l’ ancien policier, Jimmy Chérizier alias Barbecue. Il y a moins d’un mois, le ministre de la justice, Lucmane Délile avait ordonné aux agents de l’ordre d’ arrêter Barbecue. Pourtant, il défile dans les ghettos, donne des conférences sous les yeux du Ministre de la justice et de la police. Aujourd’hui, encore, pour une énième fois, Barbecue a montré de quoi il était capable. G9 et alliés semblent avoir un pouvoir supra-constitutionnel car ils n’ont pas besoin de notifier leur parcours à la police pour manifester. Ce 7 juillet 2020, imprévisiblement, les gangsters ont créé un atmosphère de panique dans les ghettos. Ce que l’on voit dans les films violents, les Haïtiens l’ont vu en réalité.

G9 et alliés ont montré qu’ils ont de la munition à revendre à la police et des armes mieux calibrées que celles des policiers. Selon RNDDH et FJKL, le G9 est un instrument du pouvoir pour contrôler les quartiers populaires qui lui permettront de remporter les prochaines élections. Même si cette théorie reste à prouver, le doute s’ installe de plus en plus chez la population qui ne fait pas la dissociation entre l’État et les gangs. Certains parlent de faillite des institutions, d’ autres d’incompétence des autorités pour comprendre la cause de ces dérives. Et, il y a ceux qui avancent sans broncher que l’État est complice.

Bath-Schéba NG JOSEPH – HaitiAujourdhui.com

Accédez gratuitement à tous nos articles

en souscrivant à notre bulletin d'information

Votre abonnement a bien été pris en compte