L’administration Moïse-Jouthe s’évertue à mettre fin à la diplomatie “Ti Zanmi” (des potes)  en Haïti. Traditionnellement, les missions diplomatiques sont réalisées par des personnes qui ont des liens avec des sénateurs, des députés et autres fonctionnaires publics sans qu’elles détiennent réellement les qualifications et les expériences nécessaires. Cette réalité de la diplomatie haïtienne décourage des jeunes à étudier pour devenir diplomates car ils n’ont pas les contacts des haut-placés, ils ne sont ni l’ami ni des proches des politiciens.

Cette semaine, Jovenel Moïse a désigné 24 jeunes diplomates qui ont intégré le Ministère des Affaires Etrangères par voie de concours depuis un minimum de 5 années. Ces jeunes travaillaient dans les services centraux du Ministère en question. Ces 24 jeunes ont été promus dans les missions externes du pays. Ils ont reçu la promotion sur la base de compétence.

Lors de son discours en la circonstance, le Président Jovenel Moïse a estimé que la promotion de 24 jeunes compétents est aussi une manière de récompenser les nombreux efforts qu’ils ont consentis pour arriver là où ils sont aujourd’hui. Parmi les promus, 42% sont des femmes. Un pourcentage qui, d’après Jovenel Moïse, prouve que l’équité de genre a été respectée dans le processus de promotion.

Il faudra de toute évidence plus d’actions comme celle-ci dans la diplomatie haïtienne qui a la réputation de ne pas récompenser ceux qui le méritent vraiment. Plus d’un a applaudi la décision de l’administration Moïse-Jouthe mais lors de la cérémonie à l’honneur de ces jeunes diplomates, une coupure de courant électrique a volé la vedette à l’essence même de la cérémonie. Les internautes n’ont pas cessé de se moquer du Président dont le microphone s’est arrêté au moment même où il parlait d’électricité. Malgré cette coupure désagréable, cette initiative du gouvernement est à féliciter.

Bath-Schéba NG Joseph- Haitiaujourdhui.com