Le rappeur de 43 ans a tenu son premier meeting: anti-avortement, bipolarité, fortune, téléréalité…une candidature qui sort de l’ordinaire.

1. Il est contre l’avortement

Lors de son premier meeting, en Caroline du Nord, le 19 juillet, le candidat a révélé que son père souhaitait que sa mère avorte. Kanye West a failli de pas venir au monde. Et, c’est en larmes qu’il a déclaré qu’il était contre l’avortement. “Mon père voulait que ma mère avorte de moi. Ma mère m’a sauvé la vie. Il n’y aurait pas eu de Kanye West parce que mon père était trop occupé.

Son épouse, Kim Kardashian, vedette de téléréalité, n’est pas d’accord avec avec les convictions de son mari. Kanye West a même révélé que son épouse avait souhaité le faire interner pour ses prises de position contre l’avortement. Enfin, il a fini son discours par: “J’ai failli tuer ma fille, j’ai failli tuer ma fille !” Kanye West avait demandé à sa femme d’avorter de leur fille North.

2. Il est bipolaire

Kanye West a été diagnostiqué bipolaire à 39 ans. Il a même été interné de force en 2016 dans une unité psychiatrique. Il parle de sa maladie sur la pochette de  son album Ye sur laquelle est inscrit : “I hate being bi-polar, it’s awesome” (“Je déteste être bipolaire, c’est génial”). Son épouse a témoigné que Kanye ne prenait plus ses médicaments pour lutter contre sa bipolarité. Car, il pense que cela bloque “son énergie créatrice.”

3. Il est milliardaire

Le magazine Forbes lui attribue en avril 2020 une fortune estimait à 1,3 milliard de dollars. C’est grâce à sa célèbre paire de basket développée avec Adidas. Les “Yeezy” sont parmi les baskets les plus aimées du monde de la mode se vendant à plus de 200 dollars la paire. Kanye West est devenu le deuxième rappeur après Jay-Z à avoir le droit à la qualification de milliardaire par le magazine. De nouveau, Kanye West a fait parler de lui en écrivant à Forbes: “Ce n’est pas un milliard. C’est 3,3 milliards de dollars comme personne ne sait compter chez Forbes.”