L’ Afrique a perdu un fils, le Congo a perdu une voix. Le Coronavirus continue de faire des morts.
Le chanteur de soukous Congolais, Aurlus Mabélé est décédé ce jeudi 19 Mars 2020 à Paris après avoir été contaminé par le covid-19. C’est sa fille, Liza Monet qui a fait l’annonce sur les réseaux sociaux.

Dans un tweet, elle a ravivé la flamme de la musique de son père qui malheureusement s’éteint à cause de la pandémie. Elle n’a pas caché sa tristesse, “je suis inconsolable et effondrée. Mon papa que j’aime tant… Aurlus Mabélé…” a-t-elle twitté.

Mabélé a créé le soukous, un genre musical entraînant. Il a eu du succès avec sa musique en Afrique et en Europe. Avec plus 10 millions de disques vendus, Mabélé était fabuleux et très aimé.

À 67 ans, le Coronavirus met un terme à sa vie. Nombreux sont ceux qui saluent sa mémoire. Il est parti mais son oeuvre musicale reste debout.
Un autre mort qui va alourdir le bilan de la pandémie. La propagation du virus a trop duré. Combien de temps, le monde, va-t-il supporter ce fléau?

Bath-Schéba NG Joseph- Haitiaujourdhui.com