Un incendie, dans un orphelinat à Fermathe 55, commune de Kenscoff, a provoqué la mort de quinze enfants. Deux sont morts dans les locaux de l’orphelinat et treize d’ asphyxie à l’hôpital de Fermathe.

Une bougie allumée sur une planche est l’élément déclencheur de tous ces malheurs à 21 heures (heure locale).

Il faut préciser que l’orphelinat avait perdu son autorisation légale de fonctionner depuis 2013. L’orphelinat de “l’Eglise de compréhension de la Bible” était vraiment mal entretenu. Selon la juge de paix, Me Raymonde Antoine Jean, “les enfants y vivaient comme des animeaux.”

La juge de paix a effectué le constat légal de cet incident. Elle a aussi ordonné la levée des cadavres. Elle a constaté l’absence d’extincteur qui aurait pu éviter le pire. 66 enfants environ vivaient dans cet orphelinat. Le soir de l’incendie trois adultes étaient sur place.

Ce drame est une mise à nu de la négligence et du retard des Haïtiens en matière de respect des droits humains. Fallait-il attendre que 15 enfants meurent pour attester du danger que représentait cet orphelinat? En tout cas, voilà qui doit interpeller la conscience des autorités.

Bath-Schéba NG Joseph