Les cas de kidnapping sont à la hausse ces derniers jours. Dans l’ actualité, c’ est presque chaque semaine qu’ on apprend qu’ une personne a été kidnappée. Face à une telle insécurité, l’ ex-ministre de la justice, Me Lucmane Délile brise le silence et réagit. À Premye Okazyon ce vendredi 23 octobre 2020, c’ est avec la voix cassée et avec des pleurs qu’ il a fait ressortir sa frustration contre le fléau qui dit-il est entrain d’ en finir avec la famille. En conséquence, il demande au Président de la République, M.Jovenel Moïse d’ agir et de parvenir à un retour à la sécurité. D’ ailleurs, Délile croit que c’ est pour cela que M.Moïse a été élu par le peuple haïtien.

Il a aussi expliqué que lorsqu’il était ministre de la justice et de la sécurité publique, il n’arrivait pas à dormir tant il voulait mettre les criminels dans l’ impossibilité de nuire à la vie de la population. Malheureusement, il a eu des blocages qu’ il n’ a pas voulu explicités. Qui est-ce qui lui empêchait de neutraliser les bandits? Lui ont demandé les journalistes. À la question, il n’ a pas pipé mot. Toutefois il a lâché ces propos: “Vous n’ êtes pas de petits enfants, vous devriez pouvoir comprendre. […] On ne doit jamais tolérer les loup-garous et encore moins les criminels, les loup-garous finissent par manger nos enfants, l’ on tombe aussi victime des bandits qu’ on tolère.”

Haitiaujourdhui.com