L’ex-ministre de la santé, Josette Bijoux a fait le point sur la décision du gouvernement de rouvrir l’aéroport international Toussaint Louverture. Sans langue de bois, Madame Bijou a présenté des arguments qui prouvent que cette décision est une bêtise.

C’est de la bêtise“, a lâché Josette Bijou sur les ondes de la Radio Caraïbes. L’ex-ministre de la santé estime que le moment n’est pas opportun à la reprise des vols. Il y a une forte communauté haïtienne dans le sud des Etats-Unis très saccagé par la Covid-19 pendant ces derniers jours. Cette reprise des vols va favoriser une nouvelle croissance des contaminations quotidiennes dans le pays. D’autre part, Madame Bijou a évoqué la sous-estimation du nombre de personnes infectées à la Covid-19 en Haïti. “Les statistiques quotidiennes sont à la baisse, j’entends dire que le pic a été atteint mais l’on n’est pas réellement en mesure de savoir combien de personnes sont porteurs du virus sans être testées car nous n’avons pas la capacité de tester un maximum de personnes“, a expliqué la professionnelle de santé.

Concernant la prise de température des passagers à l’aéroport, Docteur Josette Bijou a affirmé que cette mesure n’est pas rassurante et efficace du tout. Les personnes testées positives à la Covid-19 qui n’ont pas beaucoup de symptôme ressentent en général la fièvre que pendant une journée a souligné le médecin. Ces personnes restent toutefois contagieuses et demeurent une source de contamination pour les autres qui risquent de développer une forme compliquée de la Covid-19 et même d’arriver au stade de la détresse respiratoire. Le Dr Bijou insinue donc que même si un voyageur n’a pas une température élevée, rien ne garantit qu’il n’est pas porteur du virus.

Ces considérations ont porté l’ex-ministre de santé à craindre le pire de la réouverture des aéroports. Madame Bijou croit dur comme fer que le gouvernement devrait attendre. Le Premier Ministre Joseph Jouthe a informé qu’il prenait à cœur les avis de l’ex-ministre de la santé toutefois la réouverture est toujours tenue avec des mesures de sécurité. Les personnes qui vont rentrer dans le pays doivent être munis du résultat d’un test de coronavirus. Sans le test, le Chef du gouvernement menace que ces dernières vont reprendre l’avion pour retourner dans le pays où elles étaient. Une équipe médicale est chargée de mesurer les températures des voyageurs à l’aéroport.

Bath-Schéba NG Joseph- Haitiaujourdhui.com