Me André Michel crie à la persécution politique après que le service de l’immigration et de l’émigration a confisqué ses documents de voyage. L’avocat et opposant Jovenel Moïse a fait l’annonce sur son compte Twitter le mardi 22 juillet 2020 dans la soirée. Il a expliqué que le directeur de l’immigration et de l’émigration a refusé de lui renouveler son passeport.

Le porte-parole du secteur démocratique et populaire, Me André Michel voit dans cette action “un acte arbitraire et d’intimidation”. L’intimidation est une politique inacceptable en 2020, a écrit l’avocat. “Je ferai ce que de Droit. Un exemple sera tracé. Je ne me laisserai pas intimider” a poursuivi Me André Michel.

Même si il est difficile d’appuyer la thèse de l’intimidation avancée par André Michel car il n’y a aucune preuve, il convient d’admettre que Me André Michel est parmi les plus grandes figures de l’opposition à Jovenel Moïse.

Seuls les responsables de l’immigration et de l’émigration sont à même de donner les vraies raisons qui ont provoqué le refus de renouvellement du passeport d’ André Michel  Cependant, André Michel et ses partenaires n’en voient là que de la persécution politique.

Dossier à suivre.

Bath-Schéba NG Joseph- Haitiaujourdhui.com