Un cadre de la BRH tué suite à une discussion politique violente

0

À delmas 75, le 27 juin 2020, des individus ont tué le Professeur Norvella Bellamy et sa femme dans leur résidence, laissant orphelin leur fils de quatre ans. À la base de cette tragédie, une réunion politique.

La nouvelle de la mort de Norvella Bellamy, cadre de la Banque Centrale, a été virale sur les réseaux sociaux ainsi que les photos de la scène du crime. Sa femme a également été tuée ainsi qu’un autre homme. Au total, il y a eu 3 morts hier dans la demeure de Monsieur Bellamy. Dans les premiers instants, les informations parlaient d’assassinat. Cependant le juge de paix qui a fait le constat, Me Jean Flaury Raymond affirme qu’une femme témoin de l’action a expliqué qu’une réunion politique se tenait chez Monsieur Bellamy. S’il faut croire le témoin, le parti politique Regroupement des Patriotes Responsables (RPR) était réuni chez l’employé de la Banque de la République d’Haïti.

Une discussion politique est survenue entre les membres du RPR. Et les désaccords ont pris une tournure sanglante. Le cadre de la BRH, Norvella Bellamy, a été poignardé et blessé par balles. Sa compagne, Daphnée Fils-Aimé a été tuée d’une balle. Un autre homme, dont l’identité n’est pas révélée, est mort également suite à la discussion. Cet homme non identifié est décédé en face de la barrière de la résidence a précisé le juge de paix Jean Flaury Raymond.

Norvella Bellamy et Dapnée Fils-Aimé laissent derrière eux un fils âgé de quatre ans. Le parquetier de Port-au-Prince, Jacques Lafontant, également sur les lieux lors du constat a confié l’enfant devenu orphelin à un membre de la famille. Me Lafontant a aussi souligné que la réunion se faisait entre 5 à 6 personnes.

Norvella Bellamy est mort à 56 ans. Il a enseigné à la Faculté des sciences économiques et administratives de l’Université Quisqueya pendant 7 années de sa vie. 20 ans de carrière a la Banque Centrale, il était directeur-adjoint de cette banque. Côté académique, Bellamy a eu un parcours intéressant : maîtrise en administration publique de l’Ecole nationale d’administration publique de Montréal, licence de science économique et licence en science politiques de l’Université du Québec. Divorcé, il a eu trois enfants : 2 filles et le fils de quatre ans qu’il a eu avec sa compagne Daphnée Fils-Aimé morte avec lui samedi 27 juin 2020.

Bath-Schéba NG Joseph- Haitiaujourdhui.com

Laisser un commentaire