Après les nombreuses accusations proférées par les membres de l’ opposition, l’ un contre l’ autre, André Michel est intervenu pour clarifier certains points. Il dit refuser d’ alimenter toute la polémique qui affaiblit l’ opposition et renforce le PHTK.

Ce vendredi 30 octobre 2020, André Michel a apporté certaines précisions relatives à l’ actualité sur les ondes de Radio Vision 2000. Essayer de sauver l’ opposition en crise a été un bel exercice pour l’ avocat. Me Michel a évité le plus que possible de faire des attaques personnelles contre ses collègues même si ces derniers ont fait des révélations fragilisant la crédibilité du secteur démocratique et populaire. Ce serait jouer en faveur du PHTK, a expliqué André Michel.

Pour André Michel, le combat reste le même, la transition est nécessaire et la cohabitation toujours impossible. Il n’ a cependant pas condamné les opposants qui pensent que ce n’ est pas grave de concerter avec le pouvoir. Quand Valéry Numa lui a demandé de confirmer ou d’ infirmer la déclaration de l’ ex-sénateur Desras stipulant que des opposants ont été monnayés de 9 millions de gourdes par Reynold Deeb pour débloquer des routes, André Michel a répondu que c’est totalement faux. “Sénateur Desras a la loi de sa bouche”, a commenté André Michel.

S’ il faut croire Me Michel, il n’ y a pas de problèmes entre le secteur démocratique et l’ ex-sénateur Kelly Bastien. Il a souligné que Bastien était libre de rencontrer tout le monde, Liné Balthazar président du PHTK inclus. Cependant, il a martelé que le secteur démocratique n’ avait pas à mandater quoi que ce soit. Selon Michel, le secteur démocratique a une ligne qu’ il ne faut absolument pas violer, la cohabitation avec Jovenel Moïse rentre dans cette ligne inviolable.

Le combat doit donc continuer, la mobilisation doit être renouvelée, la porte n’ est pas fermée pour les anciens camarades de combat qui ont pris un autre chemin, a persisté Me André Michel. Il espère cependant que ses anciens camarades de combat ne périssent pas politiquement quand ce sera l’ effondrement du camp politique adverse.

Haitiaujourdhui.com