Barbecue et G9, des agents en mission pour le pouvoir selon FJKL

0

En pleine pandémie, les hommes politiques ont eu le temps de commanditer des massacres. La Fondation Je Klere rapporte que les 24, 25 et 26 mai 2020, il y a eu un massacre à Pont-Rouge. Le G9 est un autre plan désastreux des dirigeants qui luttent pour le pouvoir.

Des morts, des disparus, des maisons incendiées à Pont-Rouge les 24, 25 et 26 mai dernier. Selon la FJKL, le massacre de Pont-Rouge a été mis en exécution par les différents gangs faisant partie du G9 dont l’ancien policier Jimmy Chérizier est l’un des principaux leaders. La FJKL a établi des ressemblances entre la façon d’opérer des auteurs du massacre de Pont-Rouge et celle du massacre survenu à La Saline en novembre 2018. 7 maisons brûlées, 3 personnes disparues et 6 individus décédés de ce massacre à Pont-Rouge sans parler des blessés.

Si pour le massacre de La Saline, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) et une enquête de l’ONU avaient signalé une possible implication des membres du pouvoir actuel, cette-fois ci la FJKL fait entrer l’opposition comme une cause des batailles entre gangs. En effet, elle a précisé que les gangs étaient divisés en alliés du pour et adversaires du pouvoir actuel. À en croire la Fondation Je Klere, les gangs se battent pour étendre leurs territoires qui vont devenir bientôt le terrain électoral. Ainsi le clash Pouvoir/Opposition n’a pas seulement lieu dans les médias ou à travers des manifestations, il se passe également à travers la guerre des gangs du pouvoir et ceux de l’opposition.

Cependant la fédération des gangs G9 se positionne du côté du pouvoir, a insinué la Fondation Je Klere. Le pouvoir veut à travers le G9 garantir la victoire électorale des Tèt Kale aux prochaines élections dans une sphère qui va de Fontamara jusqu’à Cité Soleil. Malheureusement Pont-Rouge se situe dans la sphère en question. Cela explique les raisons qui sont à la base du massacre de Pont-Rouge. La Fondation Je Klere tire la sonnette d’alarme sur la zone de Pont-Rouge qui risque de connaître de pires événements, d’autres massacres, si elle n’arrive pas à être dominée par les gangs du pouvoir.

Bath-Schéba NG Joseph- Haitiaujourdhui.com

Laisser un commentaire