Dans un circulaire signé par Jean-Marie Guillaume, directeur général, le Conatel (l’Organe Exécutif du Conseil National des Télécommunications) demande aux opérateurs d’appliquer la décision réglementaire du 7 août 2013 sous peine de sanctions.

En effet, celle-ci oblige les opérateurs à mettre en place une structure d’identification et d’enregistrement de chaque carte SIM activée.

Pour ce qui est des usagers des cartes SIM, l’Organe régulateur les invitent à se procurer celles-ci “dans les points de ventes où l’enregistrement de leur identité est possible “.

Les compagnies téléphoniques ont une semaine pour se mettre en règle. Elles doivent notamment afficher leurs volontés de régulariser tous les utilisateurs des cartes SIM.

Ralph Thierry Cadet