À environ 3 jours d’ une grande manifestation prévue par le secteur démocratique ce samedi 17 octobre, un malentendu est survenu entre des membres de l’ opposition. Nenel Cassy du secteur démocratique a déclaré à la presse qu’ il avait contacté son collègue Moïse Jean-Charles pour lui demander s’ il allait prendre part à la mobilisation et que Jean-Charles lui a répondu positivement. Les propos de Cassy ont été rejetés d’ un revers de la main par le leader de Pitit Dessalines.

Moins de 24 h après la sortie de Nenel Cassy, Moïse Jean-Charles est intervenu au journal Premye Okazyon pour démentir son collègue de l’ opposition, Nenel Cassy. Jean-Charles a expliqué qu’ il n’ y a pas eu de conversation téléphonique entre Cassy et lui. Il a également précisé qu’ il ne participera pas à la manifestation du secteur démocratique car il a d’ autres projets. Le 17 octobre 2020, le leader de Pitit Dessalines ira à Cormier dans la matinée et se rendra dans une manifestation qui se tiendra dans la ville du Cap-Haïtien.

Le choix de la ville du Cap-haïtien serait pour éviter un conflit avec le secteur démocratique qui sera à Port-au-Prince selon les propos de l’ ancien sénateur du Nord. À la base, Moïse Jean-Charles voulait organiser une manifestation devant l’ambassade américaine le 17 octobre. Lorsqu’ il a invité un membre du secteur démocratique, ce dernier n’a pas accepté d’ organiser une mobilisation ciblant directement l’ ambassade américaine. “Comme ils ne veulent pas protester contre l’ ambassade américaine, j’ ai décidé de renoncer à la mobilisation sur Port-au-Prince pour ne pas envoyer l’ image d’ une opposition conflictuelle, je serai dans le Nord”, a martelé Jean-Charles.

Bath-Schéba NG Joseph- Haitiaujourdhui.com