Le Secrétaire général de l’Organisation des États américains, Luis Leonardo Amalgro Lemes, condamne la violence qui fait rage en Haïti, ces derniers jours. Dans un post sur son compte Twitter ce mardi 24 février 2020, le numéro 1 de l’OEA, profite pour exprimer ses condoléances aux familles des victimes.

Selon l’Uruguayen, “la violence, quelque soit sa forme, est inacceptable”. En effet, dit-il, son organisation plaide pour une solution concertée à la crise que connaît le pays.

Voici selon le SG en fin de mandat, les solutions dont l’OEA fait la promotion.

1)L’arrêt de la violence;

2) le dialogue politique;

3)la stabilité;

4)la formation d’un gouvernement;

5) l’organisation des élections (dès que techniquement possible).

À rappeler que M. Almagro, était en Haïti le 6 janvier dernier. Sa visite s’inscrivait dans le cadre d’une campagne de charme visant sa réélection à la tête de l’organisme hémisphérique. Il avait profité également de cette visite pour renouveler le support de l’OEA envers le pouvoir en place.

Ralph Thierry Cadet