Les évènements du dimanche 23 février 2020 ne cessent de provoquer des réactions. Après l’Organisation des États Américains, les Nations-Unies, la police nationale et l’armée d’Haiti, c’est au tour des États-Unis par le biais de son ambassade en Haïti de prendre position, ce mardi 25 février 2020, pour condamner les récentes violences dans le pays.

C’est dans un message posté sur le réseau social du petit oiseau bleu, que les USA appellent ” les haïtiens à rejeter la violence et à respecter l’état de droit”.

Comme pour jouer son rôle d’arbitre en tant qu’acteur important dans le pays, elle profite pour encourager le dialogue interhaïtien.

“Nous encourageons tous les haïtiens à engager un dialogue constructif en vue de résoudre leurs différents”. Fin de citation.

Ralph Thierry Cadet