Les sous-agents de change rentrent en rébellion contre la circulaire de la BRH

0

Pris pour cible par l’opinion publique, les sous-agents de transfert annoncent leur fermeture pour forcer la BRH à revenir sur sa décision.

Le Président de l’Union Nationale des sous-agents de Transfert d’Haïti, Jean Renel Pierre informe que les sous-agents de transfert ne s’inscrivent pas dans la démarche de la Banque Centrale et vont protester de ce fait.

La BRH veut que les transferts soient donnés en gourde. Pour exprimer leur désaccord, les sous-agents de transfert ont arrêté de fonctionner. Cet arrêt provisoire des activités de change est une manière d’encourager la Banque de la République d’Haïti à revenir sur sa décision.

Les bénéficiaires des transferts se voient perdants dans cette nouvelle stratégie visant à stabiliser la gourde. Les sous-agents de transfert se plaignent également. Le dollar constitue l’atout majeur sur lequel s’appuient les bureaux de change d’après Jean Renel Pierre. Il a continué en insinuant que le paiement des transferts en gourde ne fait pas l’affaire des maisons de transfert.

Lundi 22 juin, le Président de la République Jovenel Moïse a promis de réfléchir sur la question. Le même jour, il avait ordonné aux membres de son gouvernement de rencontrer urgemment le staff dirigeant de la Banque de la République d’Haïti. Pour le moment, aucune nouvelle mesure n’a été adoptée.

Bath-Schéba NG Joseph- Haitiaujourdhui.com

Laisser un commentaire