Ce mercredi 12 février, ils étaient plusieurs à investir la rue à Port-au-Prince. En effet, deux manifestations se déroulaient quasiment en même temps au bas de la ville.

La première était organisée par les habitants de Martissant, à l’initiative du militant politique Ti Youry (de son pseudonyme). Ils ont crié leur ras le bol face à la recrudescence de l’insécurité dans leurs circoncriptions.

Ils ont scandé plusieurs slogans, du genre: “aba vyolans”, “nou vle la pè”, etc…Ils ont également dénoncé la passivité des autorités par rapport aux pratiques d’enlèvements.

La marche est partie de la place de Fontamara pour prendre fin du côté du sous-commissariat de Martissant.

La deuxième marche se déroulait un peu plus en hauteur de Port-au-Prince, à l’avenue Christophe, encore une fois pour dénoncer les enlèvements et l’insécurité.

Ce rassemblement a été organisé par quelques entités de l’Université d’État d’Haïti (UEH), notamment les étudiants de l’Institut national d’administration et de gestion des hautes études internationales (INAGHEI).

Les agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) ont encadré le déroulement des deux manifestations. Aucun incident n’a été enregistré lors de ces manifestations.

Ralph Thierry Cadet