Massi-Madi : des pasteurs donnent 10 jours à Jovenel pour annuler l’article 5

0

La fédération des pasteurs du grand Nord demande au Président de la République d’enlever l’article 5 du décret d’identification nationale unique qui permet des changements morphologiques pour les transgenres et les transsexuels. D’après cette fédération du secteur protestant, un tel article est contraire à la morale chrétienne. Les pasteurs du grand Nord demandent également la réouverture des églises dans un délai de 5 jours francs, sinon ils vont donner une bonne leçon à l’équipe actuelle dont Jovenel Moïse.

Dans une interview accordée au journal Premye Okazyon, la fédération des pasteurs du grand Nord par la voix du Pasteur Janvier a réagi face aux dernières décisions du Président Moïse. D’entrée de jeu, les pasteurs du grand Nord n’acceptent pas que les églises restent encore fermées alors que les factories et les aéroports se rouvrent. Selon eux, Jovenel Moïse n’agit pas du tout en faveur du secteur protestant. Ils n’entendent pas attendre indéfiniment le Président pour reprendre les cultes d’adoration. Ainsi ils donnent un délai de 5 jours francs à Jovenel Moïse pour ordonner la reprise des cultes religieux.

Les pasteurs du grand Nord protestent aussi contre les avancées de la législation haïtienne en faveur de la communauté « M » : Massissi, Madivin, Mix, Makomè et Monkonpè. Cet appui du pouvoir à la communauté « M » est vu par la fédération des pasteurs du grand Nord comme une sorte de trahison. Le Pasteur Janvier a raconté au micro de Premye Okazyon que le Président Moïse et sa femme partageaient avant la foi protestante. Il a aussi rappelé à Joseph Jouthe qu’il allait à l’église quand il était encore étudiant. De plus, le Pasteur Janvier a souligné que le président actuel a eu beaucoup d’’électeurs chrétiens. L’article 5 du décret du 16 juillet 2020 sur l’identification nationale unique est une gifle aux protestants, a fait comprendre le Pasteur Janvier. Permettre que des hommes deviennent femmes et vice versa paraît insupportable à la Fédération des pasteurs du grand Nord. Si dans 10 jours, le Président ne supprime pas cet article, les pasteurs du grand Nord promettent à Jovenel Moïse et à son équipe une belle réponse électorale.

À en croire le pasteur Janvier, la fédération des pasteurs du Nord est capable de mobiliser un grand nombre d’électeurs. L’électorat d’une telle fédération ne doit pas être sous-estimé, a signalé le Pasteur Janvier. Ainsi si Jovenel Moïse et le PHTK veulent encore gagner aux prochaines élections, ils doivent repenser les décisions gouvernementales. Pasteur Janvier s’est montré surpris que Jovenel imite l’Occident en mettant des lois en faveur des homosexuels alors qu’il n’a jamais su reproduire les bonnes pratiques occidentales qui visent le développement durable le progrès économique, la réduction de la criminalité, la répartition équitable entre les diverses couches de la société.

Toutefois, les diverses mesures adoptées par l’administration Moïse-Jouthe en faveur de la communauté LGBT réjouit cette catégorie de la population qui milite incessamment pour leur reconnaissance légale.

Bath-Schéba NG Joseph- Haitiaujourdhui.com

Laisser un commentaire