Coronavirus: le MSPP veut recourir à la médecine traditionnelle

0

La médecine traditionnelle a servi de recours dans le traitement du coronavirus dans plusieurs pays. Elle a propulsé le Madagascar dans l’actualité avec son fameux covid-organic que les autorités malgaches présentent comme la vraie solution. En Haïti, les autorités sanitaires n’ont pas encore rendu public un remède naturel phare, cependant au sein de la population, les remèdes naturels qui ont prétention de prévenir et de traiter le coronavirus ne manquent pas. Compte-tenu de cette réalité, le Ministère de la Santé Publique et de la Population a finalement envisagé la possibilité d’essayer la médecine traditionnelle dans le traitement de la covid-19. Cependant, il prévoit d’élaborer des mesures pour réguler la commercialisation de ces produits. En attendant qu’il l’autorise, le commerce de ces produits reste interdit.

Dans une circulaire du Ministère de la Santé Publique et de la Population publiée le 4 juin 2020, la ministre de la santé Madame Gréta Roy Clément a fait la promesse d’accorder de l’intérêt à tout médicament traditionnel qui s’avérerait efficace contre la coronavirus. Cependant Madame Clément entend tester d’abord ces remèdes potentiels avant d’autoriser leur commercialisation. Un processus qui risque d’être long mais le MSPP prend sur lui la responsabilité de faire tout ce qui est possible pour avoir des résultats au plus vite.

Aux entreprises et particuliers qui s’intéressent à la vente des remèdes naturels, le MSPP a précisé que pour l’heure, nul n’a le droit de vendre des médicaments efficaces contre la covid-19 en Haïti. Il appelle la population haïtienne à la vigilance pour ne pas s’empresser de consommer n’importe quel médicament sans l’aval du Ministère. Les personnes qui commencent déjà à faire de la publicité pour leur remède doivent d’abord soumettre leur produit au test du MSPP si elles veulent les distribuer et vendre à d’autres gens.

Les entreprises et les particuliers qui veulent commercialiser des remèdes traditionnels doivent commencer le processus établi par le Ministère de la santé en soumettant un dossier technique solide et 5 échantillons de leur produit. Ensuite les responsables du MSPP se chargeront d’analyser leur proposition.
Le MSPP promet à la population haïtienne de publier à l’avenir la liste des médicaments traditionnels contre la covid-19 autorisés sur le marché haïtien et qui répondent aux exigences du ministère.

Bath-Schéba NG Joseph- Haitiaujourdhui.com

Laisser un commentaire