Le juge de la cour de cassation (mis à la retraite) Ivikel Dabrésil, accusé par le gouvernement d’ être impliqué dans un complot contre la sûreté intérieure de l’Etat a quitté la direction centrale de la Police judiciaire et  été envoyé à la prison civile de la Croix-des-Bouquets ce mardi 9 février 2021.

Diverses associations de juge et organisations de droits humains réclament la libération du juge mis à la retraite, Ivikel Dabrésil car elles estiment que son arrestation par le pouvoir en place est arbitraire et illégale. Les principaux arguments présentés par ces dernières sont les suivants: 1- La constitution haïtienne interdit les arrestations  entre 18 heures PM et 6 heures Am s’il n’ y a pas de flagrant-délit. 2-  Vu                     l’ affectation de Me Dabrésil à la cour de cassation, il est justiciable que devant la Haute-Cour de justice. Or, Dabrésil a été arrêté dans la nuit du 6 février 2021 vers 2 heures du matin.

Lesdites associations de juge et lesdites organisations de droits humains vont devoir encore attendre la libération de Dabrésil. Ce mardi 9 février 2021, il y a eu des avancées dans le dossier. Yvikel Dabrésil et les 22 autres personnes arrêtées par le gouvernement pour motif de “Complot contre la sûreté intérieure de l’ Etat” ont quitté la direction Centrale de la Police judiciaire. Ils ne sont plus gardés en vue mais placés en détention à la prison civile de la Croix-des-Bouquets environ 48 h après leur arrestation. Le parquet de la Croix-des-Bouquets a envoyé le dossier au cabinet d’ instruction. Un juge d’instruction devra donc être désigné à cet effet.

Une décision qui met l’huile sur le feu. Le secteur démocratique et populaire se montre solidaire du Me Dabrésil et des autres détenus. Le porte-parole du secteur démocratique, André Michel et Ricard Pierre ont essayé de leur rendre visite à la DCPJ,  ils sont arrivés trop tard car Dabrésil et les autres personnes étaient déjà envoyés en détention. De toute façon, Me Michel et Ricard Pierre condamnent l’ arrestation. Ils ont fait d’une Pierre deux coups en martelant que Jovenel Moïse n’ est plus président de la République depuis dimanche dernier(7 février 2021).

Haitiaujourdhui.com