Sur Facebook, des publicités du Président américain contenaient l’image d’un symbole représentant le nazisme. Dénoncés par une association de défense des droits des juifs progressistes, le réseau social a décidé de les supprimer totalement de la plateforme.

Les publicités avaient cette image de triangle inversé de couleur rouge. Ce symbole serait la même représentation adoptée par le parti nazi au cours de la deuxième guerre mondiale. Il servait à identifier les opposants au nazisme placés en camp de concentration. Le groupe de défense des droits des juifs progressistes a signalé sur Twitter ce qu’il considérait comme une résurrection du nazisme. Après le Tweet de ce regroupement des juifs, des dizaines de milliers de personnes ont retweeté.

Facebook est intervenu pour dire que le partage d’un symbole haineux était en contradiction avec sa politique. ” Notre politique interdit l’utilisation du symbole d’un groupe haineux pour identifier les prisonniers politiques dans le contexte qui condamne ou discute du symbole“, a déclaré le porte-parole du réseau social ayant le plus d’utilisateurs.

C’est ainsi que Facebook a procédé à la suppression de 88 posts publicitaires depuis les comptes officiels du Président américain Donald Trump, du vice-président Mike Pence et de la campagne “Trump”. Une grande première pour Facebook qui ne s’était pas, jusqu’ici, arrogé le droit de modérer les publications même controversées du Président américain.

Par ailleurs, Twitter a également signalé deux tweets signés Trump cette semaine. Ce dernier avait alors estimé que ces barrières sur le réseau social Twitter visaient plus à empêcher que se propage des messages de tendance conservatrice qu’à sanctionner une violation d’une quelconque politique d’utilisation.

Bath-Schéba NG Joseph- Haitiaujourdhui.com