L’ex-candidat à la présidence Mathias Pierre prend position sur la fin du mandat présidentiel. Selon lui, logiquement le 7 février 2022 est la date à laquelle Jovenel Moïse doit tirer sa révérence.

Mathias Pierre a écrit un texte pour étayer son point de vue. Il l’a publié sur la page facebook “L’Être Ayisyen Institut Politique (EAIP)” dont il est l’administrateur. L’ex-rival de Jovenel Moïse aux dernières présidentielles a rappelé que le mandat du président a de fait commencé le 7 février 2017 et devrait prendre fin le 7 février 2022. Ce, en vertu de la constitution qui dispose que le mandat présidentiel est de 5 ans.

Selon le politicien, c’est une absurdité que de penser que les élections de 2016 ont été la continuité de celles de 2015. Entre 2015 et 2016, il y a eu deux processus électoraux distincts. En 2015, les élections organisées par le gouvernement de Michel Martelly ont été annulées. En 2016, le gouvernement provisoire de Jocelerme Privert a initié un nouveau processus électoral.

Le Processus électoral qui a conduit le Président Jovenel Moïse au Pouvoir a commencé avec l’Arrêté présidentiel du 24 mars 2016, créant un Nouveau Conseil Electoral Provisoire. Par la suite, un calendrier électoral a été publié et les candidats de la présidentielle annulée ont été invités à confirmer leur inscription : ceux qui n’ont pas fait cette confirmation s’y excluaient automatiquement.“, a expliqué Mathias Pierre dans son texte.

Mathias Pierre invite ses pairs à faire de la politique avec du sérieux et à éviter de tomber dans le piège d’experts autoproclamés motivés par des intérêts mesquins. Sans ce changement de la politique, aucun nouveau contrat social, aucune conférence nationale souveraine n’est possible selon lui.

Bath-Schéba NG Joseph-Haitiaujourdhui.com