Me André Michel a déclaré lors d’ un point de presse, que la motivation du pouvoir en place pour l’ organisation des élections ne tient qu’au désir de Jovenel Moïse d’ échapper à la justice pour son implication présumée dans la dilapidation des fonds Petrocaribe. Dans la logique de Me Michel, Jovenel Moïse et ses alliés du PHTK savent qu’ils seront poursuivis en justice lorsqu’ un autre régime prendra le pouvoir. Ces derniers vont donc faire des élections pour garder le pouvoir et tenter d’ anéantir le Procès Petrocaribe.

À croire le membre du secteur démocratique et populaire, il n’ y a aucune chance que les voleurs des fonds Petrocaribe répondent de leur crime avec le PHTK à la tête du pays. “Les voleurs ne jugent pas les voleurs”, a lâché André Michel. Jovenel Moïse doit quitter le pouvoir au plus tard le 7 février 2021 car ç’ est ce que veut la constitution et le gaspillage des fonds Petrocaribe est un acte impardonnable, pense Me Michel. Les 4.2 milliards du programme Petrocaribe aurait pu servir à construire des universités, des hôpitaux, aéroports, stades de standard international, a rappelé l’ avocat.