Après les déclarations du ministre des sports sur la question des centres sportifs, Olivier Martelly, fils de l’ ex-président Michel Martelly réagit et réfute la thèse du détournement de fonds avancée par l’ ancien ministre des sports Max Attys sur la question des centres sportifs.

Michel-Olivier Martelly a donné sa version des faits sur la construction des centres sportifs. Pour l’ histoire et pour la vérité, le fils de l’ ex- président a précisé qu’ il était le conseiller de son père en matière de sport. En tant que conseiller, Olivier Martelly explique qu’ il n’ a pu engager l’ État haïtien. Il clarifie également qu’ il n’ a jamais été comptable des deniers publics donc il n’ a pas géré des fonds de l’ État haïtien.

Michel-Olivier Martelly appelle les responsables de l’ État à se mettre à la hauteur de leur fonction et à ne pas porter des accusations sans fondement contre des paisibles citoyens. Dans sa réponse publiée le mercredi 15 juillet 2020 dans Le Nouvelliste, Olivier Martelly s’ est également félicité des efforts et des réalisations survenues dans le cadre de programme “Football pour le changement”. Monsieur Martelly a toutefois admis que certains ouvrages de ce programme sont restés inachevés ou non entretenus pour des raisons inconnues.

Rappelons que cette réponse signée Michel-Olivier Martelly survient moins d’ une semaine après que Max Attys, qui était encore ministre des sports, a révélé que l’ argent des centres sportifs a été détourné et que l’ action publique devrait être mise en mouvement contre les auteurs du détournement dont Olivier Martelly.

On ignore si c’ est la réponse d’ Olivier Martelly qui a influencé Max Attys dans sa décision de démissionner. Max Attys a quitté son poste de ministre de sport ce jeudi 16 juillet 2020.

Bath-Schéba NG Joseph- Haitiaujourdhui.com