La colère gronde aux Etats-Unis. Plusieurs statues du célèbre explorateur Christophe Colomb ont subi la colère du mouvement “Black Lives Matter.” A Boston, la statue de l’explorateur a été décapitée. A Richmond, les manifestants l’ont jetée dans un lac.

Les manifestants accusent Christophe Colomb du génocide des Amérindiens qui vivaient tranquillement avant la découverte de l’Amérique par les Européens. Depuis la mort de Georges Floyd, les manifestants pointent du doigt la douloureuse histoire des minorités et de l’esclavage aux Etats-Unis.

Au Royaume-Uni, la statue de plus de 5 mètres, de haut d’un esclavagiste Edward Colston, a été renversée par les manifestants. Celui-ci serait responsable du transport de 80 000 Africains vendus comme esclaves en Amérique au 18e siècle.

Magdaléna Matalbert – HaitiAujourdhui.com